Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre
Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre mercredi 12 décembre 2018

Après une première décade de décembre remarquablement douce, le froid fait son retour pour...

d'actualités

Chronique 2008 - D'Avril à Juin

Ecarts à la normale 2008


Évènements météo marquants d'avril à juin 2008

Dimanche 6 et lundi 7 avril 2008
Une importante advection d’air polaire maritime descend sur les îles Britanniques puis le Nord de la France. Elle occasionne des giboulées de neige en Normandie, Picardie, NPC puis l’IDF dans la nuit du 6 au 7 car la région est affectée par un retour d’occlusion. Il s’agit d’une neige collante qui occasionne des dégâts et prive 28000 foyers d’électricité notamment vers Boulogne sur Mer où l’on mesure jusqu’à 20 à 30cm ! Il tombe 10cm au sud de Rouen et 3 à 8cm sur la partie nord et est de l’IDF ainsi que le sud de la Picardie. Ces chutes de neige se décalent ensuite vers la Champagne, la Lorraine et la Franche Comté. Sur toutes ces régions, le verglas engendre des problèmes de circulation. Un tronçon d’autoroute est coupé dans le Pas-de-Calais.

Ici, dans le château de Versailles…

25cm de neige sur une partie du Pas-de-Calais - agrandir la photo
Voir également des photos prises à Outreau

Du 2 au 14 mai 2008
Après un mois d’avril très maussade, l’été arrive. Les températures ne sont pas exceptionnelles (30° en Aquitaine le 3.05 et 27 à 28° le 10 en IDF et Alsace) mais c’est surtout la durée de cet épisode qui retient l’attention. Le temps est surtout agréable sur les régions du Nord et du Nord-est car des journées un peu plus fraîches et plus nuageuse sont observées dans le sud où les averses et les orages sont parfois présents.

Merveilleuse journée du 11 mai en Seine-et-Marne
Agrandir la photo

A partir du 15 mai 2008
Les orages se généralisent à presque toute la France. Des chutes de grêle impressionnantes ont lieu sur Toulouse le 15 mai au soir (4 à 6cm d’épaisseur). Le Nord-Pas-de-Calais connaît également des inondations liées à de très fortes chutes de pluies assez durables. Quelques tornades se formes (85, 63) sans véritablement atteindre le sol.

Toulouse, tapissée de grêle
agrandir la photo

Les 26 et 27 mai 2008
Un fort courant de sud (air Saharien) remonte sur la France. De la poussière Saharienne envahie le ciel du sud-est du pays. Lundi 26, les températures atteignent 35° à Ajaccio alors que les rafales de sud dépassent 125km/h sur les Préalpes (Chamrousse et Villard-de-Lans). Dans la nuit du 27 au 28, une limite orageuse de plusieurs centaines de kilomètres de long occasionne de très fortes pluies des Cévennes à la Haute-Normandie. Les plus fortes précipitations sont observées entre Bourges et l’IDF avec 45 à 50mm sur le 95, le 78 et le 91. On recueille des grêlons de 5cm de diamètre dans le 91.

Le ciel chargé de poussière Saharienne, en Provence (Infoclimat)

Du 28 au 30 mai
Les fortes pluies Méditerranéennes et la fonte des neiges en haute montage provoquent des crues généralement sans gravité. La Creuse et l’Isère sont notamment concernées. La période de retour est de 10 ans.

La crue de la Durance près de Serre-Ponçon (05)

D’autre part, dans la nuit du 28 au 29 mai, de très violents orages s’abattent dans le secteur de St-Marcellin (38). Près de 10000 noyers sont arrachés et la moitié de la production de noix de Grenoble est anéantie. Des averses de grêle d’une intensité extraordinaire sont localement observées. Les rafales atteignent 104km/h à St-Geoirs mais probablement beaucoup plus sous la zone la plus intense.

30 mai 2008
Des inondations historiques se produisent à Ajaccio après les plus importantes précipitations depuis 1949 (153mm en 2 jours, du 29 au 30 mai). Plusieurs centaines de véhicules sont sous les eaux dans le centre-ville.
Le même jour (30 mai au soir), un incroyable orage de grêle crée la panique à Nancy où l’on mesure jusqu’à 30cm de glace dans certaines rues.

Du 19 juin au 2 juillet 2008
Une vague de chaleur touche un grand Sud-est, notamment la région Rhône-Alpes (les températures dépassent quotidiennement 30° à Grenoble avec des maxi de 35° le 23 et le 2 juillet).

Ecarts à la normale 2008