-23,9°C à Paris le 10 décembre 1879
-23,9°C à Paris le 10 décembre 1879 lundi 10 décembre 2018

Il y a 139 ans, le 10 décembre 1879, le thermomètre affichait -23,9° à Paris-Montsouris....

d'actualités

Chronique 2001

Ecarts à la normale 2001




Comme les mois précédents, janvier 2001 est extrêmement pluvieux et perturbé - la Bretagne doit de nouveau faire face à des inondations - la ville de Redon (Ile et Vilaine) est particulièrement touchée.

Du 6 au 12 février : douceur de nouveau hors saison - les température atteignent 23° à Grenoble et 20° à Clermont Ferrand.

Du 24 février au 4 mars : première « offensive » hivernale depuis novembre 1999, dans le sud-est - le 26 février, d’abondantes chutes de neige collante recouvrent le Var et la Corse - on mesure 15cm à Canjuers (Var), 20cm à Bocognano et 41cm à Evisa (Corse) - le 27 février, les chutes de neige sont encore plus importantes - elles paralysent toute la Provence et la Corse intérieures, ainsi que l’Ardèche et les Cévennes - on mesure jusqu’à 80cm à St-Maximin (Var) 65cm à Sault (Vaucluse) et 52cm à Régusse (Var) - les dégâts sont énormes - plus de 100 000 foyers sont privés d’électricité et des milliers d’automobilistes sont bloqués sur routes et autoroutes.

Près d’un mètre de neige en plaine, du côte de St-Maximin (83)

24 mars : journée d’été sur la moitié sud de la France - on bat tous les records avec 28° à Grenoble et Albi, et 30° à Ajaccio.

Après 12 mois de pluies exceptionnelles (1000mm à Paris entre le 1er avril 2000 et le 31 mars 2001), les nappes phréatiques sont saturées - des inondations se produisent sur la moitié nord au cours du printemps 2001 - l’Aisne, l’Eure, la Somme, la Seine, la Loire, la Moselle et la Saône sortent de leur lit dés la fin du mois de Mars - la vallée de la Somme et notamment Abbeville restent sous les eaux pendant près d’un mois et demi car les sols sont complètement saturés - 114 communes sont sinistrées, 2800 habitants sont inondés et plus d’un millier de personnes sont évacues.

Du 25 au 30 mai : épisode de fortes chaleurs dans le sud-ouest - on relève 35° à Bordeaux, Carcassonne et Mont-de-Marsan

4 juin : gelées blanches dans le nord et le centre - 0° à Châtillon sur Seine et au Puy, 1° à Troyes, 2° à Alençon.

Du 24 au 26 juin : canicule presque généralisée - on relève 33° à Dunkerque, 35° à Paris et 38° dans les Landes.

Du 4 au 9 juillet : de très puissants orages laissent un lourd bilan - le 4 juillet, la foudre provoquent de gros dégâts et bloque les TGV en Saône et Loire - il tombe plus de 100mm d’eau dans certains département du sud-ouest (158mm à Genos, dans les Hautes Pyrénées) - en raison des inondations, une partie de Terrasson (Dordogne) est évacuée - le 6 juillet, la Somme est de nouveau très éprouvée et les inondations resurgissent à Abbeville - la petite commune de Rouvroy en Santerre est traversée par un torrent de boue et il tombe 194mm de pluie en 12h - le 7 juillet, Paris et le sud de l’agglomération sont affectées par des pluies tropicales - on relève 125mm à Vanves et 104mm à Montsouris, ce qui constitue un record absolu jusqu’à cette date, depuis le début des relevés (1872) - au même moment, en plein concert, un terrible orage fait tomber un gros platane dans un parc de Strasbourg et écrase 11 personnes.

Du 12 au 19 juillet : comme l’année précédente, le temps est automnal - les cérémonies du 14 juillet se déroulent dans le froid et la pluie à Paris - dans la nuit du 14 au 15 juillet, des pluies torrentielles provoque la rupture d'une digue et une vague d’un mètre balaye le village de Châteauneuf-les-bains (Puy de Dôme) - le 18 juillet, une tempête se déchaîne sur les côtes de la Manche - la neige réapparaît en montagne.

Du 30 juillet au 1er août : canicule, notamment sur les régions méditerranéennes - on atteint 41° à l’ombre à Gignac (Hérault) mais également 38° à Nîmes et Orange, 37° à Toulouse - taux de pollution très élevés dans les grandes villes.

Après un mois de juillet 2001 assez désastreux, le mois d’août 2001 est plutôt chaud.

3 août : panique sur la route des vacances - en plein chassé-croisé des vacanciers, la nationale 7 et la bretelle d?accès à l’aéroport d?Orly se retrouvent tout à coup noyées sous 80cm d'eau - 15 personnes sont évacuées de leurs véhicules.

15 août : après une journée de canicule, un grain orageux provoque de puissantes rafales de vent sur le Limousin, le Centre et l’Ile-de-France - des centaines d’arbres sont déracinés et des campings sont évacués.

Les 25 et 26 août : chaleur accablante sur toute la France - maximums de 36° à Rennes, Poitiers, Auxerre et dans le Calvados, 35° à Paris, Alençon et Evreux.

Début septembre : nombreux incendies attisés par un violent mistral en Provence.

Le mois d’octobre 2001 est remarquablement doux.

Les 1er et 2 octobre : chaleur inhabituelle - on se baigne sur toutes les côtes, y compris dans le nord - les températures atteignent 25°à Paris, 28° à Grenoble, 30° à Bordeaux et 32° à Biarritz.

Nuit du 6 au 7 octobre : pluies diluviennes et inondations dans le Gard - il tombe 360mm d?eau (l’équivalent de 6 mois de précipitations) en une seule journée à Sommières (Gard).

Du 12 au 17 octobre : la chaleur revient partout - il fait jusqu’à 25° à Rouen et Cherbourg, 26° à Caen et Dieppe, 28° à Niort, 29° à Clermont-Ferrand.

20 octobre : nouvelles pluies diluviennes sur le Languedoc-Roussillon et tout le sud-est du Massif-Central - 2 morts.

Du 28 au 30 octobre : de nouveau très chaud dans le sud-ouest - maximum de 32° à Biarritz.

11 novembre : énorme contraste de température entre le Var et la vallée du Rhône - au même moment, il fait 23° au Luc en Provence, 7° à Nîmes et 1° à Lyon - des chutes de neige sont même enregistrées à Carcassonne.




Du 14 au 25 décembre : première vague de froid généralisée depuis novembre 1999 - les 14 et 15 décembre, la neige tombe parfois en abondance sur le Languedoc-Roussillon, la Provence intérieure et la Corse où des axes routiers sont coupés et des milliers de foyers privés d’électricité - le 15 décembre, des milliers de poids lourds sont bloqués au passage du Perthus - on mesure 60cm à La Porta (Corse), 30cm à Amélie les bains (Pyrénées orientales), 20cm à Corte (Corse) - du 15 au 25 décembre, le froid est sec mais parfois intense de l’Aquitaine au nord-est - il fait jusqu’à -9° à Biarritz, -14° dans les Landes, -15° à Strasbourg, -17° en Côte d’Or et -19° à Epinal (Vosges).

Du 29 au 31 décembre : le froid fait son retour au nord de la Seine et 4 à 10cm de neige recouvrent le Nord-Pas-de-Calais.

Ecarts à la normale 2001