Vigilance aux pluies verglaçantes ce samedi
Vigilance aux pluies verglaçantes ce samedi vendredi 14 décembre 2018

Un front va traverser l'ensemble du pays ce samedi, s'accompagnant d'un redoux en altitude....

d'actualités

Chronique 1951

Ecarts à la normale 1951

Repères historiques

21 janvier : les avalanches font 217 morts en Suisse, Autriche et Italie
7 juillet : début de la TV en couleurs aux Etats-Unis 16 juillet : Baudouin 1er est le roi des Belges
24 novembre : 1er voyage de la « Calypso » avec à son bord le commandant Cousteau


Evènements météo marquants de l’année


Du 27 février au 3 mars : il neige parfois abondamment du Nord Pas de Calais au Lyonnais, en passant par Paris.


9 mars : Des pluies verglaçantes paralysent totalement la circulation dans un triangle comprenant le Havre, Rouen et St Quentin.


13 mars : le temps est épouvantable - les bourrasques de vent provoquent des dégâts notamment dans le nord-ouest et la vallée du Rhône- des inondations sont signalées dans le Var.


Inondations à La Seyne-sur-Mer

La fin du printemps et l’été 1951 sont catastrophiques - la pluie et la fraîcheur n’en finissent pas. Le 9 mai, les températures ne dépassent pas 5 à 7° dans le nord-ouest - le 18 mai au matin, les campagnes d’une grande moitié sud de la France sont recouvertes de givre - le 20 mai, il tombe 20 cm de neige au Puy (à 700m d’altitude) - les 15 et 16 juin, de violents orages éclatent un peu partout - ils provoquent des inondations notamment en Haute Loire et dans Paris - du 22 au 30 juin, on se croirait en automne et il ne fait pas plus de 14° sur les côtes de la Manche - la température descend même à 1° à Mont de Marsan - des inondations se produisent dans tout le nord-est du pays - le 24 juillet, le mauvais temps s’acharne de nouveau et des gelées blanches sont même localement observées en Normandie - du 5 au 15 août, l’été ne pointe toujours pas le bout de son nez, bien au contraire - ce temps très désagréable mine les français et fait la une des quotidiens.

la journée du 8 août
est sans doute l’une des plus exécrable que l’on puisse connaître dans nos régions en cette saison - au cours de cette journée, il tombe l’équivalent d’un mois de précipitations à Paris.


Analyse du 8 août 1951


20 décembre : presque toute la France est noyée dans le brouillard - la visibilité est parfois inférieure à 10m.


Ecarts à la normale 1951