Vigilance aux pluies verglaçantes ce samedi
Vigilance aux pluies verglaçantes ce samedi vendredi 14 décembre 2018

Un front va traverser l'ensemble du pays ce samedi, s'accompagnant d'un redoux en altitude....

d'actualités

Chronique 1942

Écarts à la normale 1942

Repères historiques

Jean Moulin est désigné pour rassembler les mouvements de résistance.
4 juin : la bataille de Midway se conclue par une défaite.
16 juillet : rafle du Vel’d’Hiv.
Novembre : les allemands occupent également la zone sud - la flotte se saborde à Toulon.
4 décembre : sortie du film « les visiteurs du soir » de Marcel Carné.


Évènements météo marquants de l’année

Janvier 1942
est le 3eme mois de janvier consécutivement froid (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI)- une intense vague de froid se produit du 11 au 27 janvier - on note une température minimale de -35° à Gelles, à l’ouest de Clermont-Ferrand, -23° au Puy, -22° à Clermont-Ferrand et à Moulins, -21° à Lyon, -20° à Vichy, -19° à Châteauroux, -18° à Limoges et Chartres, -15° à Lille, -14° à Paris et -11° à Montpellier. Le sol est couvert de neige pendant environ 2 semaines sur la plupart des régions - d’énormes avalanches se déclenchent dans les Alpes.









Le froid et la neige sur le front de l’Est… L’hiver 1941 - 1942 sera très rigoureux sur toute l’Europe, engendrant un enlisement de l’armée Allemande, notamment en Russie.


Tempête de neige à Stockholm


Janvier 1942 - neige à Paris - place de l'Opéra


Janvier 1942 - neige à Paris - Pont des Arts


Février 1942
est le mois de février le plus froid depuis 1895 - le froid n’est pas exceptionnellement intense mais il persiste du début à la fin du mois - on note tout de même des températures de -15° à Vichy et -12° à Paris où il gèle absolument tous les jours et où le sol est couvert de neige durant 2 semaines - le déficit thermique est de 6° sur le Bassin parisien.



D’abondantes chutes de neige touchent également Aix-en-Provence


La Loire gelée au niveau du Loire et Cher en février 1942


Gien sous la neige en février 1942

Du 22 au 24 février, une tempête de glace (pluies verglaçantes) paralyse les régions du nord et notamment Paris où la couche de glace atteint 5cm - il faut noter que le même phénomène a été observé 2 ans plus tôt, à la fin du mois de janvier 1940.


Du 11 au 13 avril : c’est déjà l’été - sans atteindre les niveaux exceptionnels du mois d’avril 1939, le thermomètre affiche tout de même 28° à Angoulême, 27° à Limoges, 26° à Vichy et 25° à Nantes.


Nuit du 19 au 20 août : un terrible orage de grêle secoue l’est de Paris - des grêlons de 70g sont recueillis au parc St-Maur.


Du 23 au 30 novembre : un froid glacial et très précoce pour la saison envahit notamment le sud de la France - il gèle absolument partout, y compris sur la Côte d’Azur et en Corse - la température descend à -12° à Clermont-Ferrand, -11° à Vichy, -8° à Toulouse et Bordeaux, -5° à Montpellier et -4° à Marseille.


Du 29 au 31 décembre : la neige recouvre tout le pays et surtout le Bassin parisien - on mesure jusqu’à 20cm à Meudon (ouest de Paris), 12 cm à Chartres et Moulins.


Écarts à la normale 1942