Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre
Retour du froid et des gelées pour cette mi-décembre mercredi 12 décembre 2018

Après une première décade de décembre remarquablement douce, le froid fait son retour pour...

d'actualités

Chronique 1904

Ecarts à la normale 1904

Repères historiques

février : la Russie déclare la guerre au Japon
juillet : le Transsibérien est achevé
24 octobre : l’automobile au service de la poste dans Paris
16 novembre : les USA rachètent la compagnie de Panama:


Evènements météo marquants de l’année

Février : crues importantes des rivières.


11 février : un véritable orage d’été éclate à Paris.


7 juin : des orages extrêmement violents éclatent dans la Sarthe et l’Eure et Loire. Une crue éclair et des torrents de boue ravagent la ville de Mamers (Sarthe), provoquant la mort de 17 personnes.



Le centre de Mamers (Sarthe) détruit par le torrent de boue de l'orage du 7 juin 1904


25 juin
Une tempête hors saison balaye tout le nord-ouest de la France.

Le mois de Juillet est exceptionnellement chaud - le 16 juillet, un terrible orage provoque un torrent destructeur à Bozel (Savoie) où 20 maisons sont détruites. Le bilan est de 11 morts.


Torrent de boue du 16 juillet 1904 à  Bozel (près de Moutiers) 

du 17 au 19 juillet , une vague de chaleur historique se produit - les températures atteignent 37 à 39° en Région parisienne, dans la Nièvre, le Centre et les Pays de la Loire, et jusqu’à 43° à Montpellier.

le 24 juillet, un très violent orage soulève un épais nuage de poussière au dessus de Paris et perturbe l’arrivée du tour de France cycliste. Un ballon captif est emporté par la tempête à la Porte Maillot - la catastrophe est évitée de justesse.


Pendant l'ouragan (violent orage) qui a sévi vers le milieu de l'après-midi de dimanche (le 30 juillet 1904), le câble du ballon captif de la Porte Maillot "Le Printania" s'est rompu au moment de la descente, et l'aérostat s'est élevé avec une vitesse folle, à une hauteur de 5000 mètres. Par un hasard providentiel et grâce au sang-froid du pilote, M. Lair, les passagers en ont été quittes avec quelques contusions et un vif émoi, lors-qu’enfin le ballon est venu tomber rue Pasteur, près de l'usine à gaz de Clichy.

Août : la canicule et la sécheresse se poursuivent.


22 août : de violents orages provoquent de graves dégâts en Savoie, dans le Puy de Dôme et la région du Havre.


Octobre et novembre : la sécheresse est parfois dramatique.


7 décembre : une très forte tempête accompagnée de pluies diluviennes traverse la moitié nord du pays. Il tombe l’équivalent d’un mois de précipitation en une journée à Paris.


Ouragan du 6 décembre 1904 dans l'ouest et à Paris


Ouragan du 6 décembre 1904 dans l'ouest et à Paris


Début décembre 1904
: abondantes chutes de neige à Madrid


Tempête de neige de décembre 1904 à Madrid

Ecarts à la normale 1904