2018 année la plus chaude à Paris et Besançon
2018 année la plus chaude à Paris et Besançon mardi 18 décembre 2018

Il ne fait plus aucun doute que l'année 2018 sera la plus chaude jamais mesurée à Paris-Montsouris...

d'actualités

Et voilé maintenant le retour des perturbations océaniques !

+ L’air doux venu des Açores et de Méditerranée est en train de remporter la bataille face à l’air froid qui, vendredi midi, résistait encore assez bien au Nord d’une ligne Londres, Lille, Metz.
+ Dans les prochains jours, cet air froid va encore reculer et progressivement s’atténuer au Nord (même s’il restera rigoureux en Scandinavie, et très présent sur toute la moitié Nord de l’Europe).
+ C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous resterons situés sur le chemin des dépressions et des perturbations (puisque les conflits auront lieu tout près des régions du Nord de la France).
+ Insistons d’ailleurs sur le fait que vouloir réaliser une prévision météo précise à plus de 24h ou 48h d‘échéances serait actuellement prétentieux et illusoire…! Les vagues pluvieuses vont défiler à un rythme si rapide et avec un tel dynamisme que les modèles météo s’y perdent très rapidement…
+ Les températures des prochains jours rejoindront simplement les moyennes pour un début mars.
+ Nous surveillerons tout de même cet épisode très doux autour du week-end prochain, qui pourrait précéder un retour temporaire du froid au début de la semaine suivante.
IMPORTANT Merci de soutenir régulièrement ce site en affichant et en visitant les publicités car une équipe de météorologistes travaille pour vous en permanence (et ce service a un coût non négligeable).

**Extrêmes en France (plaine) au cours des dernières 24h :
T°C mini : -5°C à Mulhouse (68)
T°C maxi : 17°C à Solenzara (20)
Cumul maxi de pluie : 90 mm dans l’Hérault

Analyse Européenne de la situation, le VENDREDI 2 MARS 2018